Les réactions possibles :

Les crises d’élimination :

Elles vont être évitées ou considérablement diminuées en faisant une pré-cure.

Pour les personnes très surchargées qui ont le foie fragile ou paresseux, il est nécessaire de faire « une pré-cure » d’autant que l’organisme va réagir avec force, car l’énergie utilisée pour la digestion va être disponible pour éliminer et entrainer ce qu’on appelle des « crises d’élimination » qui se manifestent par des nausées, des migraines … Celles-ci sont transitoires mais peuvent être désagréables.

Elles sont très variables d’une personne à l’autre.

Les affections ou syndromes anciens ou évoluant à bas bruit, ressortent :

Céphalées, nausées, vomissements, mauvaise haleine, crachats, urines chargées, pertes vaginales, diarrhées, urticaires, herpès, eczéma…

Surtout, ne pas arrêter la cure, c’est l’auto-nettoiement interne qui s’effectue.

A partir du 5ème jour, tous les effets positifs de la cure apparaissent.

Contre indications

Pour toutes les médications ayant un substrat pathologique avéré, il est du ressort du médecin de réajuster ou d’interrompre le traitement en fonction des résultats et des malades (cardiopathie sévère, diabète, asthme grave…).

Contre-indications majeures :

Etat dépressif avancé.

Enfants, femme enceinte ou allaitante, diabète, hypotension, maladies graves reconnues (cardio-vasculaires, hépato-rénales, endocriniennes).

L’utilisation prolongée du Sirop Vital est déconseillée (Cure de 10 jours maximum).